Préjudice

Un préjudice (appelé aussi un dommage) causé à autrui de manière volontaire ou involontaire qui nécessite une réparation financière ou matérielle.

Les différents types de préjudices

Il existe plusieurs types de préjudices :

  • Le préjudice financier : Ce préjudice est celui qui affecte le patrimoine. Les conséquences du dommage de la victime peuvent être un manque à gagner, une perte d’argent, de profit, dus, par exemple, à une immobilisation de capitaux, de frais exposés sans contrepartie, absence de paiement de créances.
  • Le préjudice corporel : C’est un préjudice qui concerne le corps de la victime. Par exemple : suite à un accident de voiture, la victime a perdu l’usage de ses jambes. C’est un préjudice corporel. Ce préjudice désigne l’atteinte portée à l’intégrité physique de la victime.
  • Le préjudice matériel : Le préjudice matériel désigne les dommages portant sur les biens de la victime comme la perte d’une part du patrimoine, d’un revenu ou bien de la destruction/dégradation d’un objet.
  • Le préjudice moral : Le préjudice moral désigne les dommages psychologiques de la victime. Exemple : la perte d’une personne proche. L’individu peut avoir des troubles et souffrances psychiques.
  • Le préjudice d’agreement : Ce préjudice désigne la privation de certaines habitudes que la victime avait dans son quotidien. Ce préjudice est souvent dû suite à un accident corporel. Exemple : Suite à un accident de voiture, M. Durant ne peut plus pratiquer le tennis.

Lorsqu’on a été victime d’un préjudice, peut se faire indemnisé par l’auteur. En effet, un individu ayant été victime d’un dommage peut saisir la justice afin d’obtenir une réparation généralement de dommages et intérêts.

En matière contractuelle, le préjudice doit être réparé en comprenant à la fois le gain manqué et la perte subie de la victime.